Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 12:48

Capture04

Published by Reporters Solidaires
commenter cet article
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 18:53

 

GUINEE

 

La première action de Reporters solidaires, initiée par l’ONG France Guinée Coopération, s’est déroulée en Guinée, à Conakry et à Kamsar, à partir de 2007, avant même la création de l’association, en collaboration avec le Club de la presse de Lyon et du Club de la presse de Guinée dont la présidente, Saran Touré, est vice-présidente de RS. Plus de quatre-vingt journalistes guinéens de presse écrite, en ligne, de radio et de télévision, y ont participé.

En juin 2013, RS a lancé un nouveau projet en Guinée pour une trentaine de journalistes des médias privés et publics, à l’initiative d’African Crisis Group. Ce programme de quatre ans, à raison de deux sessions par an, est entièrement financé par l’association lyonnaise Res Publica. Des actions sont également menées à Conakry (formation de rédacteurs en chef en février 2014 et formation en immersion dans deux radios en juin 2014) à la demande de Search For Common Ground (USA).

 

BURKINA FASO

 

RS a mené en mars 2009 une mission exploratoire au Mali et au Burkina Faso, financée par la Région Rhône-Alpes. Au Burkina Faso, une convention a été rapidement signée avec l’Union des Journalistes-Communicateurs et Correspondants de presse des Hauts-Bassins (UJCP-HB), présidée par Mountamou Kani (Express du Faso), permettant l’organisation à Bobo-Dioulasso de six sessions entre novembre 2009 et avril 2012, ainsi que trois sessions en immersion dans les rédactions bobolaises (presse écrite, RTB radio et TV) en novembre 2012,  novembre 2013 et mars 2014.

Une formation des animateurs de la radio villageoise « La Voix des Hippos » à Bala  a été assurée à la demande de l’association Tétraktys en novembre 2013 avec deux journalistes burkinabè formés à l’ICOM. Ceux-ci ont ensuite animé seuls une 2e session à Bala en avril 2014.

En octobre 2013, RS a organisé une mission préparatoire à la mise en place d’une formation de journalistes à l’Université de Bobo-Dioulasso, en partenariat avec l’Institut de la Communication (ICOM) de l’Université Lumière-Lyon 2 et l’Université de Bobo-Dioulasso.

Ces projets s’inscrivent dans le cadre de la Coopération entre la Région Rhône-Alpes et celle des Hauts-Bassins.

 

MALI

 

Le projet sur Tombouctou (Mali) a été lancé en novembre 2011 à Sévaré près de Mopti, pour des raisons de sécurité.  Onze journalistes et animateurs radio de la région de Tombouctou ont fait plus de 500 km pour y participer. Ils ont fondé à cette occasion l’Association des journalistes solidaires de la Région de Tombouctou (AJSRT), présidée par Almahadi Touré (Essor, AMAP).

Suite à l’invasion du Nord Mali par des groupes armés, la 2e session, jumelée avec celle des journalistes bobolais, a été délocalisée en novembre 2012 à Bobo-Dioulasso (Burkina Faso). Les sessions suivantes (2013-2014) ont également eu lieu à Bobo-Dioulasso, avec les formateurs burkinabè.

En juin 2014, RS a signé avec le Conseil régional de Tombouctou une convention officialisant ce projet soutenu par la Coopération Rhône-Alpes.

 

 MAROC

 

Au Maroc, une session sur le journalisme de sport a eu lieu en septembre 2009 à Casablanca, à la demande de l’Union des journalistes sportifs africains (UJSA), avec le soutien de l’Association internationale de la presse sportive (AIPS).

 

Published by Reporters Solidaires
commenter cet article
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 18:39

 

Fondée en avril 2008 à Lyon, Reporters solidaires (RS) réunit des journalistes français et africains engagés bénévolement dans l’aide à la formation de leurs confrères en Afrique francophone.

 

Reporters solidaires organise des formations permettant de développer des échanges confraternels et de renforcer la professionnalisation de journalistes déjà en activité. Ses membres sont tous bénévoles. Ils répondent à une demande locale et organisent avec leurs partenaires africains des ateliers de déontologie, de pratiques professionnelles et d’expression journalistique pour des journalistes de presse écrite, de presse en ligne, de radio et de télévision, ou encore un accompagnement dans les rédactions.

L’association demande que les sessions comprennent 50% de femmes si possible, afin de favoriser la mixité et l’égalité professionnelle.

 

Elle conduit des projets au Burkina Faso, au Mali, en Guinée, est intervenue au Maroc et elle est sollicitée par des journalistes d’autres pays.

RS établit des relations durables en suivant généralement un même groupe pendant plusieurs années et assure la relève de ses projets en proposant à des « correspondants formateurs » de suivre un cursus universitaire à l’Institut de la Communication (ICOM) de l’Université Lumière-Lyon 2 afin qu’ils puissent former à leur tour leurs jeunes confrères au sein du réseau « Reporters solidaires ».

 

Pour ces formations, RS a rédigé deux manuels pédagogiques publiés aux Presses universitaires de Grenoble (PUG) en octobre 2012.

L’association mène également des actions en Rhône-Alpes en collaboration avec  d’autres associations (Résacoop, Médias citoyens) et en faisant venir des journalistes africains.

 

RS est soutenue, entre autres, par la Région Rhône-Alpes, la Ville de Lyon, le Département du Rhône, l’association Res Publica, l’association Lyon-Brazzaville, l’Union des journalistes sportifs de France (UJSF) R-A et l’Association de Solidarité des Journalistes français (ASJF).

 

Elle a reçu en mai 2014, à l’occasion de la Journée mondiale de l’Afrique, un trophée de la part du collectif des associations africaines de Lyon dans la catégorie « médias et communication ».


Published by Reporters Solidaires
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Reporters Solidaires
  • Contact

Recherche

Liens